Esperance d’un être…

ma vie?la votre?la notre….

10
août 2009
Posté dans Etat d'âme... par esperance30 à 11:58 | Pas de réponses »

Il y a des jours, ou l’on se dit: « sa ne vas pas…. ». Mais quand ces jours deviennent des mois, c’est que plus rien ne va.Vous êtes patraque, les journées vous semblent longue, vous vous sentez ailleurs. Les choses évoluent autour, mais vous êtes au même point. La routine s’installe, les plus belles choses n’ont presque plus d’importance. La vie mène votre être, dans les bas fonds du mal…..Vous avez beau égayez votre vie par diverses activités, mais rien ne semble vous motivez. Même le sourire d’un ange semble étranger, complètement illusoire, voir pathétique.

Vous ne cherchez pas de solution, vous n’en voulez plus, car tout ce que l’on vous a proposé, ne semblent fonctionner que pour la personne qui vous la dit. Vous avez l’impression de devenir « inhumains ». Sans coeur, sans espoir, sans rien…

C’est un peu ce que je vis depuis….trop d’années. J’ai du mal à accepter les choses comme elles viennent. J’ai du mal à m’accepter, et du coup, à me faire accepter. J’ai beau essayé, j’essaye de parler, de comprendre pourquoi le mécanisme de ma vie est défaillant. Les raisons sont multiples, ma vie est parsemée de haine, de colère, d’énigme infinie….

Je n’ai peu ou pas connus, ces sentiments que certains ont la chance de vivre. Leurs situation, leurs envies toutes plus énormes les unes que les autres….Ces sentiments de bien être profond…

Même à la naissance de mes enfants, bien que je ressentis quelques choses d’extraordinaire, il a suffit de quelques heures pour retourner dans une incertitude….angoisse, anxiété latente d’un nouveaux père, souvenir de colère, souvenir de violence infini…

J’ai ce coup de nerfs, ce coup de fatigue qui dure depuis 15 ans. Cette chose qui fait que, je passe plus de temps à subvenir aux autres, qu’à m’occuper de ma propre personne. Je suis capable de beaucoup de chose, mais incapable d’arrêter la douleur qui sommeil en moi…..une douleur qui s’exagère de jours en jours, et dont le seul médicament, serait la présence d’une personne qui me comprennent et non, qui tente de me comprendre.

Mais comment aimer quelqu’un qui ne parle pas? Comment aimer quelqu’un qui a trop vécu en peu de temps? Comment aimer quelqu’un dont le corps souffre le martyr lorsqu’on ose le toucher? La paume d’une main sur son épaule, provoquant une réaction insoutenable d’insécurité….

Qui sera apte a accepté ce que je suis? Bien nombreuse tentative se succède mais les personnes se contentent de ma gentillesse, du don de « moi », de ma force physique ou de ma facilité a conseiller, a moraliser voir égayer leur vie, sans réellement se soucier de ce que je peux penser ou ressentir….pour bien d’entre eux, je suis imperméable au sentiment, car trop de trahison ont succéder mes relations…

Je suis dans cette situation depuis trop longtemps….j’aimerai que sa change, que mon coeur s’ouvre et laisse entrevoir ce que je peux offrir, au lieux de souffrir d’un mal parfois, étrange…Je ne désespère pas, mais je continue a mourir encore, encore, et encore chaque fois que je donne un peu plus de moi…..aux autres.

Une fatigue passagère pour certains…..la mienne dure depuis trop longtemps…

9
août 2009
Posté dans amour par esperance30 à 11:06 | 2 réponses »

Je suis une brindille cassée au milieu d’une forêt d’amour…

J’aimerai qu’elle soit douce, que ses paroles soit un breuvage dont jamais, je ne me lasse. Que son regard soit ma vie, et que le mien, soit la sienne. Que ses mains sur ma peau soient fraîches et sereine, tel une mère posant ses mains sur son fils. J’aimerai qu’elle m’épanouisse de sa beauté. Que le soleil ne puisse rivaliser avec elle.

Que chaque matin, je puisse la regarder se réveiller et, m’émerveiller de ses formes divines….que chaque nuit, la lune jalouse notre amour.

J’aimerai qu’elle soit ambitieuse, mais pas brusque. Que mes enfants soient heureux de vivre à ses cotés. Que sa gentillesse et sa position au sain de notre famille, soient un pilier indestructible.

Je voudrais ne pas avoir peur de pleurer devant elle, ne pas avoir peur d’être blesser car elle saura réconforter par son sourire, tous le mal qui pourrait me détruire…

Je souhaiterai qu’elle soit ouverte aux conversations les plus longues. Des conversations sans fins, des conversations dont le monde nous envieraient…

J’aimerai qu’elle n’ait point peur de ce que je suis, ce que je représente, ou ce que je représenterai aux yeux des gens.

Je voudrais me dire, que je ne lui dois rien, si ce n’est que l’amour qu’elle m’offrira en retour…

Pour elle, je traverserai terre et mer, je déplacerai planètes et galaxie, je rechercherai la plus belle fleur de l’univers, si cela la rendait encore plus heureuse…

Je n’aurai pas peur de montrer combien je l’aime, combien sa main dans la mienne est indispensable, combien je l’aime comme jamais, je le pourrai le montrer a quelqu’un car avec elle….

Je n’aurai plus peur de vivre ce rêve….

9
août 2009
Posté dans Etat d'âme... par esperance30 à 11:05 | 1 réponse »


Ces derniers temps, vous est-il arrivé de vous demander, en vous levant ou en vous couchant: »qu’est ce que je dois faire? ». Ou de pleurer vaguement devant votre miroir, ou devant la scène d’un film un peu….cucu la praline? Vous est-il arrivé, de vous mordre la lèvre en pensant à toutes les occasions que vous avez loupé? Quand je dis toutes, c’est toutes les situations que vous refusez d’accepter, d’accorder, etc. etc.

Que tout ceci, vous ramène a une seule pensée….la colère au fond de vous..

Que peut on faire, lorsque d’un coup, les nerfs montent, et se bloquent au milieux de votre poitrine, vous faisant pensez a tout le mal que l’on vous a fait, que vous avez fait, que l’on vous fera.

Vous voyez? Vous êtes au bureau, ou en voiture, voir dans la rue et d’un coup, vous pensez. Quelques choses ou quelqu’un, vous fait penser…vous réfléchissez a quelques choses de mal…vous broyez du noir en somme.

Votre coeur se met à chauffer, vos membres se contractent, votre visage s’assombrit et vos yeux se remplissent de larmes. Vous retenez celle-ci, car vous êtes en public ou accompagnez. Vous tentez vainement de changer de sujet, d’entortiller cette nervosité physique et morale autour d’une discussions partiellement…..ennuyante voir carrément débiles, avec le plus grand des sourires ultra coincé. Ce sourire, pas faux-cul, mais terriblement forcée. Celui qui vous fait dire que jamais personne ne lira en vous, comme dans un livre ouvert.

Vous êtes au bord de la crise de nerfs, de la folie pur et dur, mais au fond de vous, quelques choses vous retiens. C’est cette même chose qui fait que vous êtes encore en vie….qui vous dis, que si vous êtes à ce stade, c’est que forcement vous êtes vivant.

Un cercle vicieux et infini….que certains ont franchis, en laissant leurs folies les emmener au fond du gouffre….dans un hôpital, un asile, la prison ou bien pire…..la mort.

S’estimer heureux de ne pas franchir le pas, c’est le bonheur que je m’offre tous les matins au réveil. Un bon bain de soleil, une respiration lente et sereine, un petit coup de « continue… » et me voilà repartis en fanfare, pour attaquer une nouvelle journée plus angoissante que les précédentes. Mais lorsque je suis en pleine rue, que je suis en voiture, derrière un bureau, accompagnée, je tente vainement de contrôler mon regard. Je le noie dans celui des autres, pour éviter de basculer…..dans la folie. Une folie colérique, une folie haineuse, une folie dangereuse…pas pour les autres, mais pour moi. Car en tentant de contrôler le sentiment le plus incompréhensible, mon corps s’épuisent…..

Ressentez vous la même choses? Ressentez vous ce besoin d’hurler comme un animal en cage? Que ressentez vous?….


9
août 2009
Posté dans Non classé par esperance30 à 11:04 | Pas de réponses »

Bonjour a tous,

donc, je me présente: espérance30, 25 ans, résidant dans le sud de la France.

Ce blog sera un peu mon journal intime, ma façon a moi d’exprimer ce que je ne peux dire aux gens qui m’entourent. 

Je vous souhaite bonne lecture. :-)

12

LES TETES CHERCHEUSES |
s-tank et dans la place |
ÇA AS-TU DE L'ALLURE ??? |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | margueritegauthier
| Les petites pensées du jour
| 30 metiers pour survivre