Esperance d’un être…

ma vie?la votre?la notre….

19
août 2009
alerte
Posté dans Etat d'âme... par esperance30 à 10:07 | Pas de réponses »

   « Parfois, je suis comme un lion. Attendant, tournant, rugissant ma colère, griffant les arbres de ma haine…………je rêve de mieux, comme tous, mais de mieux en moi. Je rêve de changement…… »

Encore une semaine pleine d’émotions…la perte d’amis de mes amis. La perte d’être cher et aimée, admiré voir détester pour certains. Il est sage de se dire que la vie ne tient qu’a un fil. Comment la vie peut être donnée en 9 mois, et en 2 secondes enlevé….

Une semaine longue et saugrenue, ou ma gentillesse a encore donné d’elle, pour des personnes qui ne comptent plus. Pour des personnes dont ma tête espérait….l’inespérable…

Je meurs de ma bêtises, je meurs de mon envie, je meurs des autres….j’envie les couples heureux, j’envie les femmes célibataires de plaire aux hommes, j’envie l’été de sa chaleur. Je promène le long du fleuve de la vie, en attendant sagement qu’une occasion de calmer ma colère se présente. Mais l’impression d’avancer dans une forêt de mangrove, devient un quotidien sans fin.

La nuit, J’établie le schéma psychologique des personnes dont j’offre mon écoute, pour mieux cerner leurs envies et angoisses. Déterminer la solution a leurs problèmes, mais  j’en ressors plus vite épuisé qu’un athlète au 400m. Les informations se bousculent dans ma tête. Structure social de couples, méthode psychologique et psychotechnique, qualificatif d’amour au sain de la vie, la vie elle même et parfois, la mort…. tout y passe. Les heures s’écoulent sans que mes yeux ne se ferment, et lorsque cela devient le cas, mes pensées semblent redonner vie au noir profond des nuits…

La chaleur semble y aborder son thème, me faisant tourner, retourner, m’empêchant de sommeiller. Alors les nuits deviennent de plus en plus longues, mais aussi plus brutal. Je continue a réfléchir longuement, trouvant solution pour certains, problèmes pour d’autres. Promettant entre deux réflexions, la solution juste et saine à leurs angoisses latentes.

Continuité, sans fin, sans faille, je brûle cervelle et calorie pour trouver multiple réponse au sens de leurs vies….sans me préoccuper de la mienne.

Quand est ce que la pénombre sera illuminée par la clarté? Seul la vie peut commenter la continuité de mon destin…

 


Fil RSS 2.0. Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

LES TETES CHERCHEUSES |
s-tank et dans la place |
ÇA AS-TU DE L'ALLURE ??? |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | margueritegauthier
| Les petites pensées du jour
| 30 metiers pour survivre